Vendre et partager ses photos d’actualité sur Citizenside

site trocoolEn plein mutation depuis 2005, le marché de la vente de photos en ligne a connu une évolution fulgurante au vu du nombre de banques d’images qui se développées sur Internet. Des agences traditionnelles qui ont démocratisé les licences en libres de droits aux microstocks qui ont instauré la photo discount, un site fait figure d’exception et tire son épingle du jeu : Citizenside.

Vendre et Partager ses photos sur CitizenSidePartant du constat que le citoyen lambda était devenu un citoyen numérique (appareil photo numérique, connexion ADSL, smartphone, participation active aux réseaux sociaux et évolution vertigineuse de la blogoshphère et des nouveaux média), Citizenside a compris bien avant l’heure que le rôle de ce citoyen n’était plus de subir l’information, mais d’y participer en y exprimant son talent et son point de vue.

Le Citoyen est devenu par conséquent, « contributeur ». Contributeur, selon les termes de Citizenside, signifie « témoin d’actualité ». Pas un simple témoin, mais un acteur impliqué, qui était présent lors d’un événement suffisamment important à ses yeux, pour qu’il le prenne en photo et le mette en ligne sur le site pour le partager avec la communauté.

Citoyen-Reporter CitizenSide

Citizenside, une communauté de « citoyens-reporters ».
Pour tous ceux qui ont un tant soit peu une âme journalistique, qui se passionnent pour les média, la politique, la vie de la société et qui ont à cœur de partager leur opinion, la Communauté est l’esprit vibrant du site.

Pour illustrer ces propos, voilà quelques motivations pour rejoindre activement la communauté Citizenside :

  • Partage d’images d’actualité avec une communauté de citoyens-reporters
  • Découverte des photos, vidéos et infos exclusives, vues nulle part ailleurs dans les médias traditionnels
  • Participation active : votes, commentaires, blog et partage des scoops préférées sur les réseaux sociaux
  • Profiter du meilleur de l’info grâce au contenu rigoureusement sélectionné par la rédaction
  • Gagner du temps : sur Citizenside, des journalistes du monde entier regardent vidéos et photos en temps réel

dépannage, astuces et tutoriels mac et pc

Vendez vos images sur internetConcrètement, comment vendre ses photos et qui les achète ?
La Communauté permet un regard instantané de l’actu : de l’info brute, mise en ligne, partagée et débattue par les contributeurs.
Citizenside analyse les photos les plus pertinentes, les plus chaudes en rapport avec l’actualité. Celles qui retiennent le plus leur attention sont alors proposées aux média.

Citizenside est donc l’intermédiaire entre le contributeur et les média. Le site se charge de vérifier l’exactitude des clichés ou vidéos fournis à ces derniers (personnalités représentées, nom de l’événement, dates et lieux), et gére également les tarifications des droits d’utilisation selon différents critères (type de parution, de diffusion, format, zone géographique…). En fonction des tarifs, Citizenside prend une commission sur les ventes et la partie restante revient au contributeur.



Il est intéressant de spécifier que le photographe reste propriétaire des fichiers, ce sont uniquement les droits d’utilisation qui sont vendus.


Citizenside voit sa renommée croître et la Communauté s’agrandit, ce qui permet une couverture géographique très importante. Ainsi, ce sont plusieurs milliers de citoyens-reporters établis dans plus de 150 pays qui alimentent le site de leurs images et de leurs commentaires à vif sur l’actu.
La réactivité immédiate et la dimension internationale de cette Communauté font de Citizenside un des leaders de fournisseur d’image d’actualité.

Vendre ses photos sur le netQuelles sont les images qui peuvent intéresser Citizenside, la Communauté et les média ?
Bien sûr, plus une image – ou video – est sensationnelle, inédite, plus elle a des chances de percer. Selon la personnalité qui est représentée, la nature de l’événement ou son aspect insolite, elle va susciter plus ou moins d’intérêt.

Malgré tout, au-delà du scoop idéal, des sujets de proximité peuvent être totalement vendeurs. En effet, un événement local comme une inauguration ou une rencontre sportive d’un club régional peuvent tout-à-fait trouver leur place pour illustrer une gazette locale. Ceci permet à la rédaction d’un journal, d’un magazine ou site communal ou régional, d’illustrer un article sur un de ces événements.

Citizenside insiste sur la réactivité : l’information n’attend pas. Ce qui est publié, que ce soit dans un quotidien ou à la TV doit coller à l’actu immédiate, sinon il est peine perdue de mettre en ligne ses images en espérant les vendre rapidement. Il est appréciable de trouver sur le site de précieux conseils sur la prise de vue et la mise en ligne pour optimiser au mieux les images à proposer.

dépannage, astuces et tutoriels mac et pc

Le professionnalisme de Citizenside séduit de plus en plus les grands acteurs des media, preuve en est : l’AFP se fournit dorénavant chez sur cette place dynamique de marché d’images. Une véritable reconnaissance pour ce site à vocation journalistique.

Découvrez sans plus attendre citizenside.com

Trocool.com remercie Julien Robert, créateur de Citizenside.com pour son aide à la réalisation de cet article.

Vous pouvez consulter notre article sur le marché de la vente en ligne d’images



Crédits photos : Fotolia @ Konstantin Sutyagin – Toufikbobo
Share
Cette entrée a été publiée dans Hébergement SIte Internet, Site trocool, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>