Liens

Amis

Annuaire de sites

Annuaire Avis site

Hebergement Web

Annuaire Webmaster

Annuaire Gratuit

annuaire top lien

Annuaire gratuit

Autre loisir

annuaire

Ousurfer.com

Annuaire gratuit

Loisirs

 

Si vous désirez faire un échange de liens, merci de nous contacter à cette adresse : info@trocool.com

Acheter cigarette electronique 901PCC

Un article au hasard

Accidents domestiques : prévention des risques

Les accidents de la vie courante (AcVC) produisent un nombre élevé de décès tous les ans. Ces accidents ne sont ni liés à la circulation ni au travail, et impliquent une consultation aux urgences. Ils représentent la première cause de décès chez les jeunes enfants. Près de 800 000 de ces accidents arrivés à la maison ou dans le jardin, conduisent à une hospitalisation. Aussi, nous avons pensé qu’il serait utile de rappeler ici quelques règles de base, sachant que la première d’entre elles est la vigilance de tous les instants.

 

site trocoolSAMU : 15
Pompiers : 18
Numéro unique d’urgence européen : 112

Etouffement
Ne laissez jamais de petits objets comme des pièces de monnaie, des billes, capuchons de stylo à la portée des enfants. Un environnement dégagé de toutes ces tentations évitera une ingurgitation malencontreuse. Les jeunes enfants ont le réflexe de tout porter à la bouche.

Les sacs plastiques sont aussi à proscrire, il faut absolument éviter de les laisser à portée de main. Les petits et les plus grands ont instinctivement l’envie de les mettre sur la tête, que ce soit pour se déguiser ou par amusement. L’air inspiré a pour effet de contracter le sac autour de la tête et de le priver d’oxygène. Le risque d’asphyxie est énorme. Dans ce cas, la pédagogie est primordiale pour répéter inlassablement aux enfants de ne jamais jouer avec un sac.

De même, il convient d’éviter de laisser traîner tout objet ou accessoire présentant une possibilité d’étranglement, comme les ceintures, foulards ou écharpes.


La suffocation et l’asphyxie sont la première cause
de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.

Pendant le sommeil
La nuit, les risques d’étouffement sont tout aussi élevés si vous ne prenez pas quelques précautions essentielles. Pour que votre enfant ait un sommeil sécurisé et éviter au maximum « la mort subite du nourrisson », il est recommandé de le faire dormir sur le dos, seul dans son lit et sans oreiller. Plutôt que d’utiliser une couette ou une couverture avec laquelle il pourrait s’étouffer, une gigoteuse ou turbulette est mieux adaptée.
Evitez aussi une surpopulation de peluches, doudous ou coussins qui nuiraient à son sommeil, et pire qui pourraient l’asphyxier.
La température idéale d’une chambre d’enfant est de 19°c.

Les chutes accidentelles
De ses premiers mois de vie à ses premières années, l’enfant peut facilement tomber. Que ce soit en marchant, en tombant de sa table à langer, d’une chaise haute ou depuis n’importe quel mobilier.

Avant de changer le changer, préparez à portée de main tout ce dont vous avez besoin (lingettes, couches, crème et change), pour éviter absolument d’avoir à le laisser seul. Les tables à langer étant à hauteur conséquente pour que vous puissiez le changer sans trop avoir à vous baisser, une chute serait redoutable.
Si vous devez vous éloigner, ne serait-ce qu’un instant, descendez-le par terre ou portez-le.

Lorsqu’il est sur sa chaise haute, ne soyez pas négligent : attachez-le bien avec les sangles et encore une fois, ne le laissez jamais sans surveillance.

Prévenir les chutes dans les escaliers
Deux barrières, une haut et une en bas, permettent d’interdire l’accès à l’enfant. Veillez à ce qu’il ne puisse l’ouvrir ou l’escalader de lui-même. Apprenez-lui à monter et descendre les marches régulièrement, c’est un excellent exercice pour sa motricité. La montée se fait facilement, en revanche c’est la descente qui est la plus périlleuse. Si vous en avez la possibilité, installez une rampe basse pour plus de sécurité.


Les blessures physiques
Coins de tables, portes de la maison et portières de voiture, tout angle saillant et systèmes d’ouverture et de fermeture sont des facteurs de blessures pour les enfants.
Pour éviter qu’une porte claquée par un courant d’air ne se referme sur les doigts, il existe des bloque-portes en mousse qui protègent efficacement contre les fermetures intempestives.
Des coins de table en pousse faciles à apposer sur les rebords des tables assurent une bonne protection au niveau des risques corporels.
En revanche, les casques sont à proscrire. S’ils restent sans gravité, les chocs du quotidien apprennent à l’enfant à se méfier, à travailler son équilibre et l’aident à se mouvoir.

Attention à la défenestration
Il est fréquent d’entendre dans les faits divers, des cas d’enfants qui tombent dans le vide depuis une fenêtre ouverte ou un balcon. Evitez tout objet ou meuble sur lequel un enfant pourrait se hisser : tabouret, chaise, coffre à jouets. Fermez les fenêtres, les accès aux balcons et terrasses afin encore une fois de prévenir tout risque inutile.
Si vous avez un balcon, apposez une treille fine ou une palissade afin qu’il ne puisse se faufiler entre les barreaux, mais gare à ce qu’elle ne lui serve de mur d’escalade !

Intoxications
Nous l’avons vu plus haut : les enfants mettent tout à la bouche. Outre les risques liés à l’étouffement, l’intoxication est redoutable et peut cependant être évitée avec quelques précautions d’usage.
Mettez vos médicaments hors de portée, mais aussi hors de la vue des enfants. Rangez-les systématiquement, dans un endroit sécurisé bien en hauteur. Quand vous administrez un médicament à un enfant, ne le présentez surtout pas comme une friandise, pour ne pas qu’il soit associé à une gourmandise.

Il en est de même avec les produits ménagers (eau de javel, produit vaisselle, …). N’oubliez pas non plus des cosmétiques comme les dissolvants ou les parfums, dont les jolies couleurs et les formes séduisantes des flacons pourraient conduire à une gourmandise toxique.
Mettez donc ces produits hors d’accès aux petites mains, et interdisez formellement aux enfants d’en faire l’usage. Encore une fois, la pédagogie consiste à expliquer toujours et encore.

Les intoxications alimentaires peuvent aussi naturellement provenir du stockage de vos denrées. Il est indispensable de surveiller les dates de péremption, de respecter les conditions de conservation de vos aliments, et d’observer les règles d’hygiène alimentaire comme se laver les mains, laver les fruits et légumes et désinfecter les ustensiles de cuisine.

Ayez toujours à portée de main, par exemple sur le frigo le n° d’appel du Centre Antipoison pour avoir un contact rapide avec un médecin.

Les brûlures corporelles
On ne joue pas avec le feu ! Ne laissez jamais traîner briquets et allumettes sur la table basse, ce pourrait être redoutable.
Mais outre les flammes produites par ces objets, les brûlures peuvent venir de différentes sources. Ne laissez jamais votre enfant seul dans la cuisine : porte du four, cuisinière, plaques de cuisson, le danger est partout.

Lorsque vous cuisinez, tournez les manches des casseroles vers le mur et non pas face à vous, pour ne pas que l’enfant tire sur la poignée et renverse la soupe brûlante sur lui.

De même, si vous avez votre enfant dans les bras, ce n’est certainement pas le moment de boire une tasse de thé brûlant.

Pour rappel, la peau d’un enfant est beaucoup plus sensible que celle d’un adulte,
aussi les brûlures sont-elles beaucoup plus graves pour eux que pour nous.

Lorsque vous préparez un biberon, testez toujours sur la paume de votre main ou sur votre avant-bras la température du lait, pour voir s’il n’est pas trop chaud.

Tous les appareils électroménagers représentent un risque, soit de brûlure, soit d’incendie. Lorsque vous avez fini le repassage, mettez votre fer à repasser bien en hauteur sans laisser traîner le fil. Si vous avez un appareil chauffant, expliquez bien aux enfants d’observer un périmètre de sécurité autour de la source chauffante, surtout s’il y a des riques de projections.

Pour éviter les risques d’incendie, il est de plus en plus facile de se procurer des détecteurs d’incendie domestiques, que l’on peut facilement installer chez soi.

Décharges électriques
Les prises électriques sont fascinantes pour les tout-petits. Ils veulent y introduire leurs doigts, jouer avec. Interdisez, expliquez, sécurisez ! Il existe dans les grandes surfaces des cache-prise avec une ventouse ou une clé, qui condamnent les prises de courant pour éviter que de tels drames ne se produisent.

Si vous utilisez des rallonges électriques, ne les laissez pas branchées, et surtout évitez les multiprises que les petites mains peuvent saisir trop facilement.

Que ce soit un sèche-cheveux, un aspirateur ou un fer à repasser, dès que vous n’en n’avez plus l’usage, débranchez vite l’appareil pour éviter tout risque d’électrocution.

Veillez à ce que votre installation électrique soit aux normes : prises de terre, prises surélevées dans les pièces d’eau, disjonteur à différentiel à haute sensibilité, isolation des câbles électriques…).
Tous fils électriques dénudés sont à bannir : munissez-les de douilles ou de dominos.

Souvenez-vous que le risque zéro n’existe malheureusement pas.
Seule une vigilance, une surveillance de tous les instants ne peut
que limiter les dangers et assurer le maximum de sécurité.

SAMU : 15
Pompiers : 18
Numéro unique d’urgence européen : 112

Crédits photos : Fotolia, dont Naty Strawberry
< |||| > 1

Une réponse à Accidents domestiques : prévention des risques

  1. Bonjour ,

    Article très complet avec que de bon conseils, n’oublions pas la noyade en piscines privées et aussi dans la baignoire. Quelques centimètres d’eau suffissent pour qu’un enfant se noie.

    Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>